AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
MessageSujet: Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya   Mar 13 Juin - 23:01

MI CASA ES TU CASA
AS ALWAYS THANK YOU FOR COMMING  ♥
Tatsuya s’ennuyait. Vous allez me dire que ce genre de chose arrive souvent vu la pile électrique qu’il est seulement vous faites erreur. On était un samedi soir et le samedi soir était toujours synonyme avec amusement et soirée de folie dans le vocabulaire tatsunien. Mais ce soir il n’avait aucun plan de prévu donc il se faisait chier comme un rat mort. Il n’avait pas non plus de personne à faire chier sous la main, Min Ho l’ayant abandonné pour aller je ne sais où et Ikuko ne répondant pas à ses messages de provocations. De quoi le laisser seul et désespéré. Il avait bien tenté de s’occuper en composant, mais ça n’avait pas suffit. Il avait lâché au bout d’une heure et demie, l’inspiration ne venant visiblement pas ce soir. Dégoûté et blasé à l’idée de cette soirée qui allait vraisemblablement être bien longue s’il restait seul, il jeta son dévolu sur son téléphone. Il le saisit et envoya un message à l’un de ses deux meilleurs amis qui à sa connaissance était libre ce soir. Il commença par demander des nouvelles de son meilleur ami avant d’envoyer une photo prouvant son état déplorable. Il savait qu’avec ça, il avait plus de chance de le faire craquer. Et visiblement il n’était pas son mari pour rien, il reçut une réponse quasi immédiate de sa femme. Un large sourire aux lèvres il l‘ouvrit pour en lire le contenu. Sho était toujours si mignon à ses yeux, c’était presque un crime ! Après deux trois messages il était convenu que Sho passe la soirée à l’appart. Plus qu’heureux à l’idée d’enfin avoir de quoi s’amuser, Tatsuya commença à ramasser toutes les partitions et choses en tout genre qui traînaient dans le salon histoire de leur laisser de la place devant la télé. Une fois, un peu d’ordre remis, il souriait, satisfait et enfourna les pizzas qu’il avait au frigo. Tout était prêt, il ne manquait plus que l’invité d’honneur. La perspective de passer une soirée tranquille avec son meilleur ami le remplissait déjà de joie, ça faisait un bail qu’ils n’avaient pas fait ça. Bien trop occuper avec leur vie respective et les affaires du groupe, il n’avaient pas pris le temps de se poser tous les deux pour discuter comme il le faisait au bon vieux temps. Ça manquait à Tatsuya d’ailleurs, alors ce soir, il allait en profiter pour apprendre toutes les dernières nouvelles sur la vie de sa femme. Car il était bien curieux. Alors qu’il réfléchissait déjà aux éventuelles questions qu’il allait lui poser, il entendit la porte d’entrée s’ouvrir. En ni une ni deux, il attrapa deux bières et se dirigea vers l’entrée, avant de foncer dans les bras de son meilleur ami « MA FEMMMMMMMMMMMMMME ! ♥  Si tu savais comment ça me fait plaisir de t’avoir pour moi tout seul ce soir ! » Et oui, ce soir, il n’avait pas à le partager avec les membres du groupe, de quoi le ravir. Il se décolla enfin et lui montra les bières avant de lui dire un petit sourire accroché aux lèvres « Ce soir, on ne parle ni de musique ni de concours, ni de nos familles respectives et encore moins de the creeps. On laisse tout ça derrière cette porte et on se concentre sur nous... » il lui tendis une bière qu’il avait ouvert « ces bières, la pizza et pour le reste on verra selon tes envies ! ».  Avec le concours qui approchait à grands pas, il ne pouvait qu’imaginer l’état de Sho, déjà de nature stressée et avec sa mère qui ne devait pas le lâcher d’une semelle, il n’avait pas du s’accorder une seule pause. Il allait être sa bouffée d’air, il s’en était fixé la mission ce soir.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya   Jeu 15 Juin - 22:18

MI CASA ES TU CASA
AS ALWAYS THANK YOU FOR COMMING  ♥
Le message, mais surtout le visage de ton ami avait eu raison de toi. Tu étais seul chez toi ce soir et Tatsuya semblait l'être également, son colocataire très certainement partie. Depuis ce matin, tu n'avais pas arrêté de travailler tes partitions pour le concert qui approchait. Plus exactement dans deux semaines, un jeudi. Bien évidemment, tu avais encore un peu de temps devant toi et avec les facilités que tu avais, tu n'avais pas réellement besoin de t'inquiéter autant. En tout cas, une pause était une bonne idée et une pause chez ton meilleur ami d'enfance était une excellente idée. Aussitôt le dernier message envoyer, que tu quittas ton piano pour te changer rapidement, au moins ton haut. Cela fait, tu enfilas tes baskets et tu partis en direction de l'appartement de Tatsuya. La chance était que tu pouvais y aller à pied, car vous habitiez dans le même quartier. C'est donc le sourire aux lèvres, d'un pas pressée que tu te dirigeas vers le loft de ton ami.

L'accueil de ton ami fût chaleureux. Avec les années tu t'étais habitué à ce qu'il t'appelle sa femme, un titre montrant son affection pour toi, mais qui n'avait rien de viril. Déjà que ta virilité était de zéro pour cent. Sourire sur les lèvres, tu lui tapotas le dos content également de le voir et surtout passer une soirée avec lui. « Sentiment partagé. J'ai l'impression que ça fait vraiment longtemps qu'on n'a pas eu une soirée ensemble. » Très longtemps même, il faut dire que vous étiez tous les deux occupés d'une certaine manière hormis The Creeps. « Parfait ! » lâchas-tu totalement satisfait de ses conditions. Pas de musique, pas de concours, ni de famille. Tu étais plutôt soulagé, car même si la musique était pour toi ta vie, tu n'avais guère envie de parler du concours qui approchait à grand pas et de la pression que ta mère te mettait tous les jours. Tu avais envie de respirer et cette soirée avec ton meilleur ami était une vraie bouffée d'air. Prenant la bière qu'il te tendit, tu bus une gorgée et soupira d'aise. « Boire une bière avec toi, il y a vraiment rien de mieux. » Tu n'aimais pas spécialement boire, en tout cas seulement en compagnie de Tatsuya ou de The Creeps, sinon tu ne touchais jamais un verre d'alcool.

Avançant dans le loft, il regarda de droite à gauche la pièce et se posa sur le canapé. « Ton colocataire n'est pas là ? » Tu le regardas dans la cuisine et posa ta bière pour le rejoindre. « Tu as besoin d'aide ? » La douce odeur émanant du four, réveilla ton estomac qui se mit à grogner. Plaquant les bras contre ton estomac, tes joues se rosirent. « Désolé. » Normal que tu avais faim, tu n'avais pas réellement mangé à midi, bien trop concentrer à jouer.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya   Sam 24 Juin - 19:09

MI CASA ES TU CASA
AS ALWAYS THANK YOU FOR COMMING  ♥
Il n’y avait pas à dire, vivre à Meguro avait bien ses avantages. L’un d’eux était clairement le fait que Shô vive à deux pas de chez lui. Grâce à cela, ils pouvaient toujours se retrouver en un rien de temps, de quoi ravir Tatsuya, surtout lorsque ce dernier était sur le point de mourir d’ennui comme il l’était juste avant de contacter son meilleur ami. Une vraie perle celui-là, il n’y avait pas à dire, Tatsuya ne pouvait pas se passer de lui, et ce depuis qu’il avait fait son entrée sur cette planète. Élevés comme deux frères presque jumeaux par leurs deux mères respectives, meilleures amies de longue date, ils avaient toujours grandi et évolué en dépendant l’un de l’autre. Si Tatsuya avait toujours géré la partie concernant la protection de sa wife, qui était déjà à l’époque un brin trop gentil avec tout le monde quitte à se faire bouffer, Shô ne déméritait pas pour autant, en canalisant la tornade Nakagawa qu’il avait toujours été. Deux êtres portants si opposés, mais qui ne pouvaient être séparés, voilà ce qu’était leur amitié.

Alors qu’il s’était déjà jeté dans les bras de sa femme en le surprenant légèrement, il sentait ses petites tapes amicales se poser sur son dos alors qu’un magnifique sourire ornait les lèvres de son prisonnier. Tatsuya se décolla légèrement de Shô pour l’écouter parler. Ca faisait un bail c’est clair et visiblement il n’était pas le seul à qui ses petites soirées en tête à tête manquaient « Pire que ça ! Ça fait une éternité ouais ! » Il renforça son étreinte sur Shô en se balançant légèrement sur le côté, comme il le faisait quand ils étaient en primaire. Les vieilles habitudes se perdent difficilement que voulez-vous. Tatsuya le libéra enfin de son emprise, il avait probablement assez déversé la dose d’amour, qu’il lui réservait à chaque fois qu’il l’accueillait ou le croisait dans la rue, créant parfois des situations assez gênantes pour Sho au passage. Alors que Tatsuya lui avait expliqué tout ce qu’ils devaient laisser derrière pour s’amuser sans pression ce soir, il souriait alors que Shô acceptait sans une once d’hésitation,probablement aussi fatigué de tout ça que lui. Son sourire s’agrandit de plus beau alors que Shô lui lançait un beau compliment. Sa femme était vraiment la meilleure, il ne la remplacerait pour rien au monde, vraiment. Il prit un air vantard et passa sa main dans ses cheveux tels une pub l’oreal avant de dire sur le ton de l’humour « Je sais, on me dit souvent à quel point ma personne illumine la vie des autres. ». Son rire se mis à résonner dans la pièce face à ses conneries toujours plus connes les unes que les autres, avant qu’il ne reprenne son sérieux pour dire avec un sourire dès plus sincère à son meilleur ami «  C’est réciproque mon chou, tu le sais bien ♥ » avant de faire du Tatsuya tout craché «  Attend je suis en présence du plus grand fêtard de Meguro après tout, c’est la classe ! ». Il aimait taquiner Sho, mais il savait que celui-ci le lui rendait bien.

Alors en train de s’affairer à sortir une pizza cuite du four, il écoute Sho entrer dans la pièce. Min Ho ? Il avait dû se casser je ne sais où  « Non il a du aller voir des putes ou je ne sais pas quoi encore. » Tatsuya inventait toujours une vie à son colloc, de quoi lui donner une bonne image auprès de ses amis. Après tout, il s’en foutait, il était du genre à balancer ce qui lui venait à l’esprit sans réfléchir. Alors que Shô lui demandait s’il avait besoin d’aide, son ventre se mit à grogner, le gênant légèrement au passage. Tatsuya ria « Pourquoi tu t’excuses ? Je parie que tu as passé ta journée dans tes partitions sans rien avaler, je me trompe ? » À en juger par le regard de ce dernier, il mettait probablement dans le mille. Tatsuya soupira « Tu es irrécupérable... » Il coupa une part de pizza avant de la lui tendre « Fais gaffe c’est chaud... » puis s’arrêta dans son geste, une idée l’ayant traversé. Un sourire apparu sur ses lèvres tendit qu’il s’approcha de Shô l’air moqueur « Tien fais ahhhhh ♥ » Il allait se prendre un bon gros vent à coup sûr.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya   Jeu 6 Juil - 15:36

MI CASA ES TU CASA
AS ALWAYS THANK YOU FOR COMMING  ♥
Tatsuya était pour toi une bouffée d'oxygène. Une personne sur qui tu pouvais compter à n'importe quel moment de ta vie. Tu savais qu'il sera toujours là pour toi et toi tu seras toujours là pour lui. Vous étiez différent sur de nombreux points, mais vous vous complétiez d'une certaine façon. Sourire sur les lèvres, tu aimais voir ton meilleur ami fidèle à lui-même, aimant se vanter de sa personne magnifique. Chose qu'au fond tu ne pouvais rétorquer, car oui ton ami d'enfance était magnifique à tous les points. Mentalement et physiquement, il avait tout, en tout à tes yeux. Tu fis la moue face à sa taquinerie. Si tu étais le plus grand fêtard de Meguro ça saurait... Tu étais tout le contraire, d'ailleurs faire la fête n'était pas quelque chose que tu aimais particulièrement.

Tu avançais dans le hall, t'assoyant seulement quelques minutes sur le canapé confortable de ton ami, avant de te relever pour aller vers lui dans la cuisine. « Toujours aussi sympa avec ton colocataire. » Tu ne connaissais pas vraiment le colocataire de Tatsuya, d'ailleurs rare était les fois où tu le croisais en venant au logement de ton ami. La douce odeur émanant du four réveilla ton estomac que tu n'avais comblé qu'avec un verre de jus d'orange ce matin. Comme il fallait s'y attendre, Tats' visa juste. Effectivement, tu n'avais pas mangé de la journée et avais passé la journée sur ton piano à travailler tes partitions. Du moment que tu étais avec ton piano tout autour de ne toi n'avait plus vraiment d'importance. Tu oubliais le temps qui s'écoulait au point que tu te surprenais souvent en relevant les yeux vers la fenêtre que la nuit était tombée. « Quand je suis sur mon piano, je n'ai vraiment plus la notion di temps.  » Tu étais tout simplement possédé quand tes doigts touchaient les touches d'un piano et ce n'était pas qu'uniquement chez toi. Pendant les concerts au conservatoire ou même pendant ceux de The Creeps, tu as toujours été possédé par la musique, comme si tu ne faisais plus qu'un avec elle.

« Même si tu ne sembles pas le remarquer, mais je ne suis plus un enfant Tats. » Comme toujours le jeune homme se comportait avec toi, comme un petit-ami pourrait se comporter avec sa petite-amie. Ou alors une mère se comportant avec son enfant. Il t'a toujours protégé, même encore bien plus que ta propre mère. Tu attrapas son poignet et tu dirigeas directement la part qu'il t'avait tendu vers sa propre bouche. Puis tu te coupas toi-même ta propre part et soupira d'aise. « Mon dieu, j'avais presque oublié quel goût cela avait. » Les pizzas n'étaient pas un régime que tes parents appréciaient particulièrement. Eux ils préféraient la haute gastronomie, les restaurants de luxe, tout ce qui au fond toi ne te plaisait pas tant que ça. Faisant comme chez toi, tu cherchas un grand plat pour y glisser la pizza en essayant de faire attention à ne pas te brûler avec la plaque. « Aïe. » dis-tu pour rire afin de voir la réaction de ton meilleur ami d'enfance. Toi aussi tu étais capable de le taquiner et lui jouer des tours. « Je plaisante, je n'ai rien. » dis-tu pour le soulager en lui tirant la langue et prenant le plat pour aller en direction du salon pour poser celui-ci. « Tu crois vraiment être le seul à pouvoir me taquiner. » Même si tu étais plutôt calme, tu pouvais tout de même te montrer taquin avec les personnes que tu connaissais vraiment depuis des années, ce qui était le cas avec Tats.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya   Dim 9 Juil - 0:14

MI CASA ES TU CASA
AS ALWAYS THANK YOU FOR COMMING  ♥
Sho, la petite douceur qui avait élu domicile dans le coeur de Tatsuya dès le premier regard dans le berceau. Celui qui avait grandi main dans la main avec lui, celui qui partageait sa passion pour la musique, celui qui l’avait empêché à mainte reprise de merder et gâcher sa vie. Celui qui était des plus essentiel à sa vie. Un seul de ses sourires revigorait Tatsuya de toute son énergie, et ce depuis toujours. Une cuite pie sur pattes comme aimait tant le dire Tatsuya pour le taquiner. Tatsuya remarqua la petite moue de Sho quand il évoqua sa réputation de fêtard, une jolie petite blague. Ce dernier ne buvait presque jamais. Un vrai petit ange comparé à lui. Il se contenta de lui ébouriffer affectueusement la tête en riant avant de partir dans la cuisine.

Il sourit à la remarque de Sho vis-à-vis de Min Ho. Ils entretenaient une espèce de relation de frères assez conflictuelle après tout, alors non Tatsuya ne se privait pas de dire de la merde à son propos s’il pouvait le faire chier, après tout être un chieur était son passe-temps favori. Il passa sa tête  dans entrebâillement de la porte avant de dire tout sourire « Je suis la sympathie incarnée, tu le sais bien ! » c’te bonne blague, surtout quand on pense à la manière dont il évoque son année d’humanitaire comme un véritable enfer. Il vit Sho sourire gêné. Bingo, il avait vu juste à nouveau comme toujours. Il soupira comme une vraie mère qui va gronder gentiment son fils. Il ne comprenait que trop bien ce sentiment, lui aussi étant souvent happé par la musique qu’il composer à chaque fois que ses doigts rencontraient les cordes de sa basse ou de sa guitare. La musiqua a toujours eu le don de les couper du monde tous les deux. À mainte reprise d’ailleurs, lorsqu’ils jouaient ensemble, ils entraient dans leur bulle de création et peu de choses pouvaient les en faire sortir. Mais malgré cela, il n’allait pas lui donner raison, après tout Sho devait penser un peu plus à sa santé « Certes, mais n’en oublie pas de manger pour autant baka ! Je ne tiens pas spécialement à recevoir un appel de ta mère paniquée qui m’annonce que t’as fait un malaise» il imaginait déjà la scène « Je m’en passerais bien si tu veux donc mange un point c’est tout. Au pire fout toi une alarme sur ton portable. » si Tatsuya pouvait éviter la case je cours à l’hôpital de toute urgence la boule au ventre il n’était pas contre. « Elle va comment d’ailleurs ta mère en ce moment ? Mon joli minois lui manque toujours autant ? » il savait à quel point elle l’appréciait contrairement au père de Sho qui ne le trouvait pas assez sérieux, en même temps il n’avait pas tort il faut l’avouer « Non plus sérieusement, elle n’est pas trop sur ton dos j’espère. » il mit la main sur ses lèvres en repensant à ses paroles précédentes « J’avais dit pas de ne pas parler de parents et je brise déjà mes propres règles, que vas-tu faire de moi hein avec cette moire de poisson que j’ai, un jour je vais finir par ne même plus me souvenir de mes compos si ça continue. » il soupira avant d’ajouter en riant « Putain c’est moche de vieillir ! ».

Il sourit face aux paroles de Sho alors que sa pizza si gentiment tendue avait été mise dans sa propre bouche. Une lueur taquine brillait dans les pupilles de Tatsuya alors qu’il avalait sa pizza pour ébouriffer les cheveux de Sho en lui disant « C’est vrai, tu as raison tu es dans ta période d’ado rebelle maintenant, j’avais oublié ! » il aimait taquiner Sho et appréciez toujours ses petites réactions si amusantes à ses yeux. Il souriait alors que Sho semblé combler de bonheur par cette pizza. Il ne pouvait qu’imaginer facilement que la pizza n’était pas admise au côté du caviar et du foie gras dans le frigo dans la maison Nakano. « Profites-en et fais-toi plaise mon chou ! C’est ça les petits plaisirs de vivre seul, viens t’installer ici et je t’en ferais tous les jours » il savait très bien que c’était impossible, mais il lui avait déjà filé une clé, comme à Ryo, pour squatter dès qu’il le souhaitait, après tout, tout ce qui lui appartenait leur appartenait aussi. En parlant de taquinerie, Tatsuya s’était fait avoir comme un bleu alors qu’il avait posé brusquement son couteau pour aller voir le doigt de Sho. Il le regarda blaser « Très drôle monsieur Nakano vraiment ! » avant d’exploser de rire face à son petit tirage de langue. « Je vois ça. Tu m’as bien eu pour le coup je te félicite pas ! » lui lança-t-il avant d’attraper la dernière pizza sortant du four « Vient, on va se poser dans le salon, on sera mieux. » sur ses paroles ils s’installèrent sur le canapé. Une fois tout mis en place pour passé une bonne soirée, tatsuya se retourna vers son meilleur ami pour enfin update ses infos sur les derniers événements de sa vie « Alors mon mignon, qu’as-tu fait de beau dernièrement. Je te préviens, je ne veux pas que tu me parles de ton concours, tes cours et tout le reste du même genre. Je veux du croustillant, car je suis sure que tu en as en réserve petit cachotier. Alors dis tout à ton bff d’amour, je suis tout ouïe ! » il voulait tout savoir, en passant par des trucs insignifiants à sa vie sentimentale, surtout à propos de cette dernière, mais c'est un secret. 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya   Mer 19 Juil - 23:03

MI CASA ES TU CASA
AS ALWAYS THANK YOU FOR COMMING  ♥
Tatsuya était pour toi une bouffée d'oxygène. Petit soupirement désespéré face à sa remarque ironique, parfois tu te demandais pourquoi ton meilleur ami n’avait pas mal aux chevilles. Heureusement que tu le connaissais par cœur, sinon tu serais sûrement énervé par ce genre de personne et tu les éviterais tout bonnement. Bien évidemment ce narcissisme n’était qu’une manière pour lui de faire rire, en tout cas c’est ainsi que tu le voyais. Comparé à toi, Tatsuya était très ouvert et excentrique, toi à l’inverse tu étais plutôt timide et discret. Deux tempéraments bien différents et pourtant vous vous complétiez d’une certaine façon.

Ton estomac te rappela à l’ordre. Oui, tu n’avais rien avaler de la journée, bien trop épris de ton cher piano à queue. Tu baissas les yeux alors qu’il te passa un petit sermon tout en te grattant la nuque. « Je ne suis même pas sûre d’entendre l’alarme du téléphone. » Quand tu étais concentré rare était les bruits pouvant te déconcentrer. Tu étais totalement dans une bulle que rien ni personne n’était capable de franchir… Quoique si Tatsuya venait à l’improviste, il réussirait très certainement à te faire lâcher ton piano pour que tu lui accordes un peu d’attention. « Ce n’est pas grave va. Tu l’as connais à l’approche d’un concert... » dit-il tout en lâchant un soupire avant de reprendre. « Bien évidemment que tu lui manques, même si elle a des nouvelles de toi par moi ou ta mère, elle aimerait bien que tu viennes lui rendre visite. » Ta mère a toujours grandement apprécier Tatsuya, le considérant comme le deuxième enfant de la famille, contrairement à ton père qui ne le portait guère dans son cœur, mais que pouvait-il dire ? Absolument rien, quand il s’agissait du fils de sa meilleure amie, il n’avait plutôt pas intérêt à le critiquer devant elle. Il le faisait donc devant toi, mais toi tu préférais ne pas l’écouter, ne pouvant te rebeller contre lui en disant qu’il se trompe au sujet de Tatsuya.

Râlant doucement, tu remis en place ta pauvre chevelure victime de la main de ton ami. « Comme si j’ai déjà été un ado rebelle. » Tu n’as jamais eu de crise d’adolescence pour le plus grand bonheur de tes parents. Tu ne t’es jamais rebellé contre leur décision… Bon sauf peut-être pour le choix d’étude que ton père n’a jamais approuvé, mais que ta mère a soutenu de tout cœur. C’est d’ailleurs grâce à ce soutient que tu étudies au conservatoire. Prenant une part de pizza, tu soupiras de soulagement. « Ma mère me laissera jamais vivre seul, même avec toi bien qu’elle te fasse confiance. Puis avec mon père ça sera absolument non. » Oui tu aurais aimé pouvoir vivre en colocation avec ton meilleur ami, mais jamais tes parents ne le voudront, surtout ton père, car dans le fond tu sais que si Tatsuya allait voir ta mère en la suppliant un peu elle céderait.

Finissant ta part, tu profitas de mettre la pizza dans un plats pour que ça soit plus simple à la mettre sur la table. Tu avais envie de faire une petite blague à ton hôte, celui-ci occupé, tu lâchas un petit aïe tout en levant ton index. Comme tu t’y attendais, Tatsuya se précipita vers toi. Un petit sourire victoria se traça sur tes lèvres alors qu’il venait de se faire avoir. Attrapant la pizza dans son plat, tu te dirigeas vers le salon tout en la posant sur la petite table basse avant de t’asseoir confortablement sur le canapé. Naturellement, il te demanda de tes nouvelles en excluant les sujets qu’ils ne voulaient pas entendre, ce qui te fit rire. « Je n’ai pas grand-chose à te dire, tu sais ma vie n’est pas très palpitante. » Tu étais désolé pour lui, mais ta vie était plutôt monotone en réalité, en tout cas c’est comme ça que tu l’as voyais. « Si, il y a peut-être cette fille qui a agi étrangement à mon égard. J’étais sorti avec des camarades du conservatoire et elle nous a abordé comme ça. Elle a menti sur son nom devant tout le monde et elle m’a donné le vrai discrètement. Mais genre elle a agis réellement bizarre avec moi… » Relevant les yeux vers Tatsuya, tu enchaînas directement en voyant son regard et son sourire. « Ne t’imagines pas n’importe quoi, je vois déjà à quoi tu penses. Je ne suis pas le gars qui attire les femmes, je pense qu’elle a agi ainsi après avoir entendu le nom Nakano… Mes camarades n’ont pas pu s’empêcher de préciser alors que j’avais juste dit mon prénom. Elle était trop entreprenante, mais tu me connais je ne peux pas repousser méchamment quelqu’un, mais j’ai réussi à lui faire comprendre que c’était peine perdue. » Tu étais différents des autres hommes qui l’auraient très certainement invité dans un hôtel par la suite, coucher pour coucher n’était pas ton genre. Tu gardais du respect pour les femmes et sans amour, c’était tout bonnement impensable.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mi casa es tu casa ♦ Sho & Tatsuya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» kit 185 Casa Lambretta VS Mugello 186 cc - Vos avis
» LFRD Dinard
» Casa CN-235 Armée de l'Air 62-II + Divers le 25.02.14
» chaufferettes
» FAR VS DOLPHINS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: