AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [fb] first {kyohai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
MessageSujet: [fb] first {kyohai   Dim 15 Oct - 13:17

Adossée contre le dossier de la chaise, mes doigts glissent sur le clavier, mon regard ne quitte pas l'écran. Y a une erreur dans le code, je suis sur qu'il y en a une et ça m'énerve. Oh que oui ça m'énerve. Ca fait plus de trois heures que je cherche après l'erreur mais je commence à fatiguer. Peut être que ... Oh! Mais c'est pas possible. " Ca m'énerve ! " ma voix se fait entendre dans le bureau en vitre alors que je jette le clavier loin de moi. " IlS ONT APPRIT OU LEUR BOULOT ? " Je ne suis pas la seule à avoir poser la question ces dernières vingt quatre heures. Sketch a été le premier à poser la question, puis... Je me retourne vers celui qui fait semblant de ne pas me regarder. Et pour pas changer je lui souris tout en rougissant. Rougir moi, c'est étrange. Pourtant, je sens bien mon sang affubler vers mes joues qui sont normalement blanche si pas terne par la manque de sommeil. Mais non, dès que Doppelganger me fixe, ça devient rouge. Je le sais pour avoir aperçu ce changement sur mon visage grâce aux vitres qui nous entourent. Dans deux secondes, il va relever sa tête et nos regards vont se croiser... un, deux ... Bingo. Je lui souris avant de me remettre au travail. Il suffit juste de refaire tout les codes, et surtout mettre des trous qui mènent nulle part sauf au début. Un enfant de maternel pourrait comprendre le principe. Et rajouter quelques lapins, juste pour rigoler.

Sur le bas de l'écran une fenêtre s'ouvre. Vu qu'on a pas le droit de communiquer entre nous, on utilise le système le plus basique, la communication via réseau domestique. On va boire un verre après ? Pas besoin de se demander qui propose, Sketch y a que lui pour vouloir aller boire un verre. Je me mordille la lèvre en réfléchissant. Ma soeur n'est pas là avant dimanche. J'ai pas grand chose de prévu. Mes doigts commencent à pianoter la réponse quand une autre fenêtre s'ouvre et là, je me retourne vers celui qui me pose la même question. Nos regards se croisent, on se parle à distance. Un simple hochement de tête. Je viens. Deux secondes après On se rejoint à l'endroit habituel.

Installée à une table, mon game boy en main, j'attends que les garçons arrivent. Et oui, au bout d'une demi heure j'ai envoyé chier le programme en explosant le clavier avant de me barrer de là. Le pire dans tout ça c'est que le clavier à rien mais moi, j'ai un nouveau bleu sur ma cuisse droite et mon index gauche est coupée. Mais ça m'a permit de finir plutôt qu'eux. Sans lever mes yeux de ma console je leur demande. Alors combien d'erreur? Sauf que c'est pas deux chaises qui sont tirés mais une. En entendant ça, je lève ma tête pour voir Jae Hwa en face de moi. Et voilà que je me remets à rougir bêtement. " Ne me dis pas qu'il s'est rappelé qu'il avait un match ce soir. "  Ca c'est que je dis oralement. Dans ma tête c'est plus ... Une heure juste avec lui, et faut rajouter plein de petit coeur qui vole dans tout les sens. Comme dans les animes. Puis, je coupe mon jeu. Pire, je me redresse et essaye de m'arranger en refaisant mes couettes. J'enlève même mes lunettes. " Tu veux rester ici où on va autre part ? " Faut pas croire que j'ai une arrière pensé. Ce serait mal me connaître. C'est pas comme si, je pouvais comprendre les signes que tout le monde a vu au bureau entre nous. Après tout, jamais quelqu'un ne s'est intéressé à moi. Sauf quand c'était pour que je leur file les réponses d'une interro ou que je fasse leur devoir à leur place. " Enfin on peut rester ici. C'est bien. " Je lui montre ma vieille game boy noir et blanc avant de grimacer. " Faut juste que j'achète des piles elles sont bientôt morte. ".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [fb] first {kyohai   Dim 15 Oct - 14:37

Je m’emmerde royalement. Faire des vérifications du pare feu, et vérifier les codages, essayer de faire avancer un de leur projet aussi merdique de nom que de forme, j’en pouvais plus. Nous n’étions pas mieux que des stagiaires, mais il fallait croire que c’était mieux que de ne pas aller en prison n’est ce pas ? Bref, je soupire devant mon écran, j’aurais pu faire tellement de trucs plus cools avec leur ordinateur, mais ca… J’étais sur qu’un débutant pouvait le faire. Mais bon, ils étaient nuls, et on y pouvait rien.  Je ne lève pas la tête quand j’entends Aoi gueuler. C’était habituel, Sketch aussi avait crié hier. Il ne restait plus que moi, mais j’étais loin d’être ce genre là, au plus grand désespoir des autres. Mais je ne peux pas m’empêcher de lever la tête de l’observer du coin de l’œil quand je pensais qu’elle ne le voyait pas. Je la regarde un instant avant qu’elle n’intercepte mon regard et  me fasse un sourire. C’était le genre de trucs cons, mais j’aimais ça. Aoi, c’était le genre de fille qu’on ne croisait qu’une fois dans sa vie. Le genre souriant, le genre maladroit mais attachant. C’était aussi sa capacité a sourire ou a rougir pour tout et rien. Au moment ou elle se retourne pour travailler, je regarde mon meilleur pote de l’autre côté de la pièce qui me fait une tête qui signifiait « JE VOUS AI VUS.  » Et a peine j’ai le temps de reprendre ma ligne de code, que voilà qu’une fenetre s’ouvre. Sketch qui proposait un verre, je le regardais suspicieux. Avant de recevoir un « Laisse moi faire bro. » en privé. EUKAY… Mais faire quoi ? Je secoue la tête silencieusement, pas sûr de ce que mon pote avait en tête mais bon, je laisse couler, et j’valide ma présence. Avant de voir l’endroit habituel, d’accord, jusque là rien de bizarre. Je me remets à ma tâche au combien chiante en oubliant ce que mon meilleur ami fabriquait.

Aoi était partie en avance, et on avait convenu de la rejoindre avec Sketch, genre quand cette dernière satanée ligne serait vaincue.  On était partis une bonne heure après elle, et au moment de prendre le métro, je fixe mon pote qui commence a rire, avant de dire « Mec, j’vais passer en fait pour ce soir, lui fais pas trop peur »  et le voilà qui me colle un coup de coude avec un air satisfait. Le métro arrive, je monte dedans, et il décide de rester sur le quai. Et le voilà qui en profite pour imager avec de la gestuelle deux personnes qui s’embrassent. Je commence a rire, avant de soupirer, il était incorrigible. Je me pose sur un siége et je compte les arrêts de métro. Je voulais clairement sortir avec Aoi, mais j’aurais préféré ne pas être dans cette situation, ou j’étais dans un appartement miteux, avec des travaux d’interets généraux pour ça. J’aurais préféré être le genre de mec normal… Je me dirige tranquilement vers notre refuge, on y allait souvent tous les trois, et on s’était payé de bons fous rires là bas. Mais ce soir il n’y avait qu’elle. Et moi. Et a cette idée, j’étais étrangement serein et satisfait. Sans lever la tête la voilà qui demande combien d’erreurs. Je n’ai pas le temps de m’asseoir et de lui répondre que voilà qu’elle me fixe, qu’elle rougit et qu’elle me demande si Sketch avait encore oublié un truc. Je commence a rire, c’était habituel venant de lui. « Ouais, il m’a parlé d’un entraînement je crois, mais il a filé comme l’éclair » C’était pas vrai, mais c’était toujours mieux que la version officielle. Et la voila qui enlève ses lunettes,  et ajuste ses couettes. J’esquisse un sourire, avant de me poser sur la chaise. « Honneur aux dames, c’est toi qui choisis. » Avant de demander d’un ton calme « Tu veux manger ou boire un truc ? »  Puis je regarde le game boy d’un air amusé « On ira en chercher après si tu veux… Tu jouais à quoi ?»  J’avais une idée d’où on pourrait aller après avoir mangé un truc, mais ca ne dépendait pas de moi tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [fb] first {kyohai   Dim 15 Oct - 14:38

Installée à notre place habituel, enfin si en trois mois,
on arrive à avoir nos habitudes. Je joue à un jeu les attendant. Chose qui se trouve devenir aussi habitude. Va comprendre pourquoi, j'arrive à partir avant eux. Peut être car je m'énerve trop facilement mais aussi leur code sont bourrés de faute. Enfin, c'est mieux ça que la prison, je crois. Sans lever les yeux de la console, je sais qu'ils sont là. Ou plutôt que Jae Hwa est là, seul. Sans Sketch. Il nous a déjà fait le coup plusieurs fois ces deux dernières semaines. Mais là, c'est lui qui a proposé de boire un verre. Je rougis fortement en comprenant que je serai seule avec lui, chose qui ne me déplaît pas. Même si je ne comprends pas pourquoi, j'aime passé du temps près de lui. Pire, j'adore quand il est penché au dessus de mon épaule pour voir les idioties que les informaticiens du gouvernement nous pondent comme code C'est toujours ce moment là que mon cœur se met à battre la chamade, comme si j'attends qu'il se passe quelque chose, comme qu'il m'embrasse. Sauf que c'est juste un fantasme comme un autre. Je dois pas être le style de fille qui plait à Jaehwa, trop ... pas assez. Mais moi, il me plait. Et si on part du principe de la science, je ressens au fond de moi qu'il sera parfait pour moi pour ne pas rentrer dans les détails. Je choisis? Je retrousse mon nez en réfléchissant.
Qu'est-ce qu'on pourrait bien faire tout les deux? Discuter? On le fait dans la prison et en dehors. Jouer? Aussi. Se promener? Je jette un regard dehors et sourit. Rien que tout les deux, ça peut être pas mal. Je reporte mon attention sur lui à sa demande. On peut se prendre un truc en allant se dehors? Il fait bon, non? Puis, leur nourriture ici ne me plait pas. La dernière fois le serveur m'a proposé de la salade. Comme si j'étais une tortue. Ma game boy dans le sac, le sac se retrouve sur mon dos alors que je me lève.
Oh! Final Fataisy 3 Le meilleur si on veut mon avis. Je passe la porte en première et me retourne pour lui dire clairement. STOP! Tu parles pas.
Après on est parti pendant des heures sur FF, et c'est pas vraiment mon jeu préféré.
Je serai plus Zelda. Quoi que marché en arrière, ne me permet pas de voir où je vais.
Et c'est ainsi que je me cogne contre un poteau. Je me retourne surprise tout en me frotant l'arrière de ma tête. Rigole pas, ça fait mal. Je vais quand même pas lui dire que je voulais le regarder. Bon, là on est arrêté au milieu de nul part sur un trottoir mais On va où une idée? C'est toi qui choisit. Je mets les mains dans mes poches, haussant un sourcil. Tu as bien dit honneur aux femmes après tout. Et je lui fait un sourire espiègles avant de me mettre à rigoler. Au lycée on m'appelait le petit cochon à cause de ce rire. Désolée. Je ne l'aime vraiment pas.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [fb] first {kyohai   Dim 15 Oct - 14:51

On était ensemble dans cette galère de travaux d’interets généraux. Mais aussi a cet instant précis. Plus de prison, plus de codes, juste nous. Et quelque part, même si j’avais maudis Sketch sur le moment, il fallait avouer que là, j’étais a deux doigts de lui envoyer un message en le remerciant de sa ruse. Mais j’étais en charmante compagnie, et j’avais aucune envie de passer pour un con qui regarde son téléphone h24. C’était tout. Je l’observais retrousser son nez en répétant qu’elle allait choisir ? Je la vois réfléchir, je pourrais presque voir les rouages de son cerveau tourner, tellement c’était habituel de la voir faire cette tête pensive.  Je souris intérieurement, c’était ce naturel qui me plaisait, elle ne cherchait pas a en rajouter des tonnes. Je l’entends proposer d’aller dehors, ca pouvait être une super bonne idée. Prendre à emporter et aller voir dehors, ca me plaisait bien, on pourrait aller se balader au bord de la rivière han qui sait ? J’ai même pas le temps de lui dire que ca me plaisait bien qu’elle a déjà son sac sur le dos et m’entraîne. Elle me dit qu’elle jouait a Final Fantasy, et j’ai même pas le temps de dire un mot qu’elle m’arrête en m’intimant de ne pas parler. Mon amour pour Final Fantasy, je pouvais en parler pendant des heures, et on ne parlera même pas de Sketch. Tous les deux, on pouvait en parler toute la journée. Je la fixais marcher en arrière, et juste au moment ou j’allais essayer de lui attraper le bras, elle se cogne dans poteau. La voilà qui se frotte l’arrière de la tête, l’air surprise, en regardant le poteau. Je commence a rire. J’avais l’impression de voir ces videos ou le mec allait ensuite chercher la merde au poteau. On continue a avancer, jusqu’au moment ou elle me demande si j’avais une idée de l’endroit ou on pouvait ou l’on pouvait aller. Et de hausser les sourcils avant de répéter mes paroles précedentes. Elle commence a rire, ce rire contagieux. C’était comme un petit animal, mais ca me faisait rire. Puis ca rajoutait du cute a Aoi. « On pourrait aller sur les bords de la baie et acheter de quoi pique niquer la bas ? » avant que je m’étire en ajoutant « Sinon, on peut se ballader dans le coin y’a des karaokés ou des bars sympas… » J’étais pas fan des bars, mais Sketch m’avait tellement trainé la dedans que maintenant je devenais opé sur certaines adresses. Puis bon, c’était un date ou ca n’en était pas un ? Non, parce que je n’étais pas vraiment d’accord pour laisser passer cette occasion.  Puis je haussais les épaules « Sinon, on se trouve un resto qui fait pas de salades, et on mange là bas… » Avant de faire une révérence « Honneur aux dames » J’avais envie de rire, on était pas doués tous les deux, ou alors peut être qu’elle ne voulait pas vraiment se retrouver seule avec moi, ou qu’elle ne me voyait pas comme ça, je ne savais pas exactement. Mais je ne devais pas laisser le pessimisme me gagner, la vie était parfois faites de bonnes surprises, et Aoi en était une.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [fb] first {kyohai   Dim 15 Oct - 14:53

Très vite, j'ai appris qu'il y avait des sujets où il ne faut pas le laisser parler. Final Fantaisy en fait partie. Même si j'aime cette passion qu'il met quand il en parle. Sauf qu'entendre toujours la même chose quatre fois sur la semaine à la longue c'est gonflant. Je parle pas de mon amour pour les lapins.... pas les animaux enfin si  virtuel, un petit virus que j'ai créé pour me faire entendre. Donc il m'a dit de choisir,
c'est ce que je compte faire en l’entraînant dehors. Et je me prends un poteau à l'arrière de la tête tout ça car on discute et que je le regard en marchant à la place de regarder où je mets les pieds. Je me frotte la tête et lui, il rigole. Juste entendre son rire, j'ai l'impression de ne pas recevoir de paquet. J'ai un soucis de couche 3 et 4 là, mon coeur rate un bâtement. Faut que j'arrête. Jae Hwa, ne me regarde pas comme je peux le regarder.
Enfin j'en sais rien, c'est nouveau pour moi ce sentiment, cette attirance. Je peux en parler,
expliquer ça de manière scientifique mais de manière humaine, je ne connaissais pas avant que nos regards se croisent le premier jour.

Je regarde de tout les côtés en essayant de trouver où on peut aller. Sauf que j'ai aucune idée, sauf peut être la salle d'arcade. Mais il fait vraiment bon en cet fin d'après midi.
Pas encore trop lourd même si on sent qu'il va avoir de l'orage dans quelques heures.
Le soleil décline doucement au-dessus des grattes ciel de la ville. Alors je lui demande où il veut aller. Lui balaçant sa réplique de quelques instant plutôt, chose qui me fait rire.
Un rien m'amuse, et imaginer Jae Hwa avec les vêtements que ma mère et ma soeur essayent de me faire porter m'amuse. Surtout si on lui rajoute une perruque. Ils vont encore me regarder comme si j'étais un monstre, tu le sais. Je croise les bras en faisant une petite moue. Comme si c'était pas logique que je mange autant que toi et la même chose. j'ai été traumatisé par le plat de salade,
oui. A croire que ma soeur avait fait passé le mot à ses confrères. Un karaoké c'est pas un peu ... comme dans les mangas, ceux où ils font pas que chanter.
Je me tais au milieu de ma phrase, le regarde avec de grand yeux avant de rougir et de baiser la tête. La rivière Han, c'est bien, non? Il me propose des choses qu'on fait pas d'habitude, et d'un coup, je me sens intimider. Je rougis en m'imaginant des films dans ma tête. Enfin, je crois. Mais on trouvera bien non?
Je lui laisse pas le temps de dire quoi que ce soit, ma main se pose sur son bras et je le tire en direction de notre destination. Tu crois qu'ils vont nous permettre de refaire les codes? Je n'aime pas le silence, enfin si mais seulement quand je suis sur mon pc. Alors je comble comme je peux. Ma main lui lâche la manche, après tout il est capable d'avance seul. Mes pieds s'arrêtent quand nos mains se frôlent. Je me retourne,
gênée, murmurant un simple désolée. Faut vraiment que j'arrête ce genre de  contacte, après il va penser des choses sur moi qui ne sont pas vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [fb] first {kyohai   

Revenir en haut Aller en bas
 
[fb] first {kyohai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: