AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Murakami Hiro ▲ MAYBE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
MessageSujet: Murakami Hiro ▲ MAYBE   Mer 12 Juil - 1:35


Murakami Hiro
run, run & run






Identy


nom :

murakami

prénom :

hiro

date de naissance & ville :

12 mai 1996 - Yokahama

origine :

nippones

nationalité :

japonaise

orientation sexuel :

hétérosexuel

situation familiale :

parents toujours en couple, un petit frère

situation financière :

moyenne

statut sociale :

célibataire





Salamèche





Au-delà des montagnes, au de-là des collines, au-delà des tas de vêtements dépliés, éparpillés qui peuple les pièces les plus improbables, au-delà du bordel organisé de cet appartement un jeune homme émerge. Allongé dans son lit les yeux à peine ouvert, les cheveux en bataille dans une position enviée par tous les contorsionnistes du monde car les manières dont ce lève-tard est capable de s’endormir sont folles. Des traits asiatiques, un taquin sourire qui s’étirera sur ses lèvres à l’encontre de ses nombreux amis qu’il rencontrera au cours de la journée, un haussement d’épaules d’un air décontracté mais pas désintéressé qui arrivera très certainement, un regard qui ne laisse rien prévoir, une remarque embarrassante jetée l’air de rien. Hiro est de ceux qui vivent pleinement leur vie sans se prendre la tête. A l’aise avec lui-même ainsi que le monde qui l’entoure et bien dans sa peau, c’est un jeune homme spontané. Il n’a aucun mal à aller vers les gens, jamais la crainte de se faire rembarrer ne le prend ce qui fait de lui une personne très sociable. Imprévisible une qualité comme un défaut, même son entourage le plus proche est incapable de deviner ce qu’il va faire ou dire dans la minute qui suit. Ses faits et gestes sont des surprises perpétuelles, son regard est impossible a décelé. Hiro est cette brise chaude qui vous caresse le visage le temps d’un bref instant et qui vous laisse dans l’ignorance quant à sa direction ou d’un possible retour.

Le jeune homme n’a pas peur de prendre des décisions quand bien même ces dernières peuvent être prises sans vraiment y avoir mûrement réfléchies. Qui vivra verra, un dicton qui lui correspond particulièrement bien. Il prétend que savoir ce qu’il veut fait de lui un vrai homme, un vrai, un dur. Pourtant peu importe combien il voudrait être un de ces bad boy au regard de braise, craint dès le premier regard et qui en imposent, Hiro est encore loin de l’être. Doux, particulièrement attentionné, telles en est sa véritable nature. Des adjectifs qui le qualifient sans le moindre doute mais qui l’agace lorsqu’on le qualifie ainsi. Alors il réplique par une petite remarque déconcertante mais pas totalement méchante naturellement balancée dans la conversation comme un cheveu dans la soupe. Et il sourit de toutes ses dents blanches et parfaitement alignées. Car surprendre les autres, les voir s’étonner, perdre un peu pieds, bégayer face à ses mots, les sortir de leur zone de confort cela lui plait, l’amuse. Une relation amoureuse ? Beaucoup trop de prise de tête ! Entendre une femme beugler sa jalousie aux oreilles du sportif qu’il est depuis toujours et le harceler de SMS parce qu’il n’a pas répondu au dernier message qui date d’il y a cinq minutes ? Non merci. Sur ce point, les demoiselles sont rapidement prévenues : une seule nuit.



iMked


iMked/Mallau/Pottah/Pierre blond, tout ça c'est moi  :nabilla: . J'ai 22 ans et j'habite en Haut de France, à Amiens plus précisément  :hehehe: . Boulet, maître des jeux de mots et blagues nulles. Enchantée  :hehehe: .







Code:
<a href="http://tokyo-fever.forumactif.com/t301-murakami-hiro-maybe#2809" class="ppr">jeon jungkook (bts)</a> ► mirukami hiro
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Murakami Hiro ▲ MAYBE   Mer 12 Juil - 1:35


Murakami Hiro
La vie est un long fleuve tranquille




Malgré le désordre parcourant chaque parcelle du petit appartement, l’heure sur le radioréveil sur la table de chevet reste néanmoins visible. Quatorze heures douze est affichés sur le petit écran. Pourtant, l’ambiance est à s’y méprendre. Rideaux opaques fermés, fenêtre closes, le silence de la pièce est rythmée par ces ronflements discrets. Rien ne semble propice au réveil du jeune homme qui s’est accordé « encore cinq minutes » lorsque l’alarme de l’appareil s’est déclenchée il y a trois heures. Rêvant profondément et délicieusement, un sourire niais nait d’ailleurs sur ses lèvres. Non, rien ne semble pouvoir le sortir de son sommeil enivrant jusqu’à ce que … « DEBOUT ! » Une voix féminine s’élève, ouvrant avec la même détermination les rideaux laissant ainsi pénétrer les rayons lumineux du soleil. Surpris, paniqué comme si il venait d’être pris en flagrant délit, le jeune homme se réveil en un sursaut. Prêt à dégainer son pied pour une démonstration magnifique de Taekwondo dans un réflexe, il tente d’ouvrir les yeux mais ne parvient pas à les ouvrir plus d’une seconde les yeux brûlant par le sommeil et l’arrivée soudaine d’autant de luminosité. Alors il frotte rapidement ses yeux, grognant comme un lion son mécontentement. Qui peut bien faire une chose pareille ? Qui peut avoir cet affront ? Qui peut avoir osé de la sorte ? Ce n’est que lorsque sa vision fut plus nette, plus claire et qu’il levait à nouveau les yeux sur ce fauteur de trouble que tout s’expliquait. « Mamaaaaaaaaaaaaan … » Geint-il, s’allongeant à nouveau dans son lit et cachant son visage sous son oreiller. Il n’y avait qu’une personne qui pouvait faire une chose pareille : Sa mère. Comment avait-il pu songer qu’il puisse s’agir de quelqu’un d’autre ? Sa génitrice semblait avoir bien du mal à couper le cordon suite à son départ soudain du cocon familial pour la belle et douce ville de Tokyo. « Il est quatorze heure un quart Hiro, il est l’heure de se réveiller enfin ! » Elle s’inquiétait pour lui, comme elle s’était toujours inquiétée du bonheur de ses enfants malgré sa présence réduite. Les enfants Murakami n’avaient jamais manqués d’amour de la part de leurs parents, il en était certain, seulement peut-être de présence. Le couple travaillait énormément, enchaînant les heures supplémentaires, les départs imprévus pour le boulot à peine rentré. Laissant leurs progénitures, Hiro et son petit frère, aux mains d’une nourrice puis en autonomie lorsqu’il en vient l’âge. Le jeune japonais se sentait parfois un peu peiné de constater qu’il voyait autant sa mère en vivant à Tokyo qu’à l’époque où tous les quatre vivaient au sein de la même maison. Pourtant, il ne pouvait réellement leurs reprocher malgré le goût amer de ce souvenir. Il en était ainsi, en quoi ses mots changeraient quoique ce soit ? Désormais assis sur son lit l’air vaseux, il regarde sa mère remplir son frigidaire de plats qu’elle a préparé spécialement pour lui. Il la regarde et il se dit que cela ne changerai rien parce qu’il est trop tard. Mêlée à son envie de découvrir la capitale et d’y faire ses études de sport, les absences répétées de ses parents étaient en quelque sorte une des raisons qui l’avaient poussée à prendre son indépendance il y a trois ans.

« Comment se porte ta petite amie ? » Commença alors sa génitrice continuant à bourrer et forcer le passage de ses plats dans ce frigidaire qu’elle est la seule à remplir. « Quoi ? » Pendant un instant, un très long instant, Hiro la regarda sans comprendre. Encore beaucoup trop endormi pour tilter immédiatement, il se demandait un instant s’il n’était pas encore entrain de rêver, si sa mère était devenu folle ou avait réellement pris ses rêves de le voir avec une femme pour une réalité. Alors il voulut plaisanter en disant qu’elle se portait sur ses jambes quelque part sur la Terre comme tout le monde mais il doutait fortement que cela fasse rire celle qui l’avait mise au monde. Ce n’est que lorsqu’il rencontra son regard doux et à la fois autoritaire qu’il eut un électrochoc. « Hime va bien. » Comment avait-il pu oublier ?! Afin de faire cesser les reproches incessants de leurs familles pour qui être célibataire à leur âge est une véritable abomination, Hime et Hiro avaient tous deux décidés de prétendre être ensemble. Un moyen de stopper cette pression inutile, de pouvoir vivre leur vie comme ils l’entendent et également de faire plaisir à leurs parents. « Je suis contente que tu ais ENFIN trouvé quelqu’un Hiro. Tu sais ce qu’en auront pensés les autres ? De toi ? De notre famille ? Je ne veux pas que mon fils finisse seul, tu sais c’est important aujourd’hui comment veux-tu … » Il continue de la regarder, acquiesçant automatique de la tête ses dires bien qu’il ne l’écoute plus vraiment. Il est physiquement présent tandis que ses pensées elles sont bien ailleurs …





Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Murakami Hiro ▲ MAYBE   Mer 12 Juil - 1:37

JE TE PIQUE LA PLACE ANTI M EN VEUX PAS :plz:

TU CHOISIS QUE DES BEAUX GOSS BAE JPP :mdr: :cute: amuses toi bien avec lui aussi :blbl: :inlove:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Murakami Hiro ▲ MAYBE   Mer 12 Juil - 1:40

Bienvenu ! 

Alors j'approuve ce choix de PV, la relation avec Hime est adorable. Et Choji ajoute un petit plus "à problème" :mdr:
En tout cas, bon courage pour ta fiche et j'espere que tu te plairas avec nous. 
Amuse toi bien avec le petit Hiro ! :hrt:
Si tu as une question, n'hésite pas à venir la poser à moi ou aux autres admins !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Murakami Hiro ▲ MAYBE   Mer 12 Juil - 1:43

Bienvenue o/

Bon courage pour ta fiche !! Bisous :hrt:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Murakami Hiro ▲ MAYBE   Mer 12 Juil - 5:06

MIA + MERCI BAE :hiii: :hiii: :hiii: :hiii: J'ai flashé sur le PV tu as bien vu :worry:
SHION + MERCIIIIII :hiii: :hiii: J'hésiterai pas :y:
TAMMIN + MERCI BEAUCOUP A TOI :shy:

J'ai fini ma fiche :oo: j'attend l'avis de la chef :marry: (pour de faux tjs :y: #teambluffeurs )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Murakami Hiro ▲ MAYBE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Murakami Hiro ▲ MAYBE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» (M) Jeon Jungkook (BTS) - Murakami Hiro
» Soprano - Hiro
» haruki murakami
» canne hiro flamen
» Le noeud Hiro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: