AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
MessageSujet: Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)   Lun 12 Juin - 0:04


Ishida Nao
Quand la vie commence






Identy


nom :

Ishida

prénom :

Nao

date de naissance & ville :

9 mars 1997 à Sendai

origine :

japonaise

nationalité :

japonaise

orientation sexuel :

hétérosexuel

situation familiale :

Après que tu ais fini le lycée, tes parents ont décidé de retourner vivre à Sendai. Conscient que tu avais ta vie et tes rêves à Tokyo, ils t'ont acheté un appartement pour que tu puisses rester dans la capitale. Tu leur parles souvent et tu es en très bon terme avec eux.
Ta mère est styliste, ton père est un grand journaliste, ta petite sœur, quant à elle, rêve de devenir vétérinaire ou idole ou même coiffeuse. Elle n'est pas encore fixée mais, ce qui est certain, c'est que tu la trouves adorable.

situation financière :

aisée, tu le dois à tes parents qui font tout pour que tu ne manques de rien. Néanmoins, tu n'aimes pas leur demander de l'argent alors tu mets de côté ce qu'ils t'envoient et tu travailles à mi-temps dans un restaurant pour gagner ta vie en travaillant.

statut sociale :

en couple





Pikachu





Souriant ☯️ Maniaque ☯️ Intelligent psychologiquement ☯️ Instable ☯️ Doux ☯️ Attentionné ☯️ Attentif ☯️ Têtu ☯️ Jaloux/possessif ☯️ Romantique ☯️ Sociable ☯️ S’exprime difficilement ☯️ Intelligent ☯️ Ironique parfois ☯️ Tactile ☯️ Enfantin ☯️ Attachant.

Le noir est ta couleur préférée. Tu aimes quand il fait noir mais aussi quand il pleut. Tu pourrais passer des heures sous la pluie. ☯️ Tu va facilement vers les autres mais tu ne t’ouvres pas aisément, il faut beaucoup de patience pour réussir à s’approcher de toi. ☯️ Tu fais du basket depuis que tu es en âge de jouer, c’est une véritable passion pour toi, tu aurais aimé être joueur professionnel. Au collège, tu avais déjà été repéré par une équipe mais suite à une blessure au genou, tu as dû arrêter. Il t’arrive encore de jouer mais seulement pour le plaisir. ☯️ Tu vis plus ou moins seul dans un appartement que tes parents payent pour tes études. Souvent, ta petite-amie vient chez toi pour quelque chose et vous vous occupez parfois de sa petite sœur. Tu adores les enfants ☯️ Tu ne supportes pas la vue du sang. ☯️ Les araignées et toi, c’est une grande histoire de haine. ☯️ Le feu est quelque chose qui te fascine. ☯️ Depuis l’accident, tu es instable psychologiquement et tu peux rapidement tomber en dépression au moindre problème, à la moindre mauvaise nouvelle. ☯️ C’est aussi à cette période que tu as commencé à te mettre sérieusement au piano. ☯️ Tu as un QI supérieur à la moyenne, beaucoup de personnes disent que tu es un génie. ☯️ Tu aimes composer, tu fais des études de musique dans le but de devenir compositeur. ☯️ Tu ne supportes pas de voir le moindre grain de poussière. ☯️ Tu as un sens de la justice assez développé. ☯️ Il y a un attrape-rêve au-dessus de ton lit pour éloigner les mauvais rêves mais il n’est pas très efficace. Néanmoins, tu le gardes comme amulette mais aussi parce que c’est un cadeau fait par ta petite-amie.



La même personne qui joue Takashi Jun. Soit tu vas voir, soit tu reste dans l'ignorance :moch:







Code:
<a href="http://tokyo-fever.forumactif.com/t121-ishida-nao-o-love-war-ft-min-yoon-gi-suga" class="ppr">Min Yoon Gi (Suga / BTS) feat</a> ► Ishida Nao
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)   Lun 12 Juin - 0:05


Ishida Nao
une citation




Ecris l'histoire ou dix anecdotes sur ton personnage. C’est à Sendai, le 9 mars 1997 que tu es né. C’est dans une chambre de la maternité que tu poussas ton premier cri alors que ta mère essayait de récupérer ses esprits après l’accouchement qui avait duré plusieurs heures. Des contractions violentes, un moment douloureux, toute cette souffrance qu’elle avait endurée pour accouchée, s’était envolée lorsqu’elle put te tenir dans ses bras pour la première fois. Un sourire sur les lèvres, elle prononça ton nom ainsi que ton prénom alors que ton père entrait dans la chambre. « Chéri, je te présente Ishida Nao, notre fils. » C’était un instant magique pour eux qui n’avaient que 21 ans. Ils étaient des jeunes parents, ils s’aimaient énormément et n’avaient pas peur de l’avenir. Ils savaient que tout se passerait comme il fallait que cela se passe. Ils étaient d’un optimisme à tout épreuve.

C’est dans un petit appartement de Sendai que tu passas les premiers de ta vie. Tes parents s’occupaient bien de toi, ils te couvraient déjà d’amour et, ce, malgré leur situation plutôt précaire. En effet, ta mère avait arrêté ses études pour s’occuper de toi et ton père finissait seulement ses études de journalisme. Ce fut lorsqu’il eut fini que tout changea. Il décrocha un poste dans un grand journal à Tokyo, son intelligence était reconnue par ses paires et beaucoup dise que c’est de lui que vient tes capacités intellectuelles. Âgé à peine de quelques mois, tu n’avais pas d’attaches à Sendai par rapport à tes parents qui y avaient leur famille, leurs souvenirs, leur vie mais ce n’était pas grave de tout laisser. Ils voulaient t’offrir le meilleur pour ne pas que tu vives dans la précarité. Alors, ils déménagèrent à Tokyo. D’abord dans un petit appartement puis, quand ta mère fut repérée par un styliste et que ton père fut reconnu dans le milieu, vous avez déménagé dans un plus grand appartement. La vie devenait facile pour eux et était facile pour toi qui grandissait dans un foyer chaleureux, aimant.
Néanmoins, malgré tout l’amour que tu pouvais recevoir, tu étais sujet à faire de nombreux cauchemars. Nombre de fois sont celles où tu t’es réfugié dans le lit de tes parents pour pleurer, leur racontant tes mauvais rêves. Tu dormais avec eux dans ces moments mais, bientôt cela fut impossible puisqu’un second enfant allait arriver dans la maison. Bientôt, des cris envahirent la maison et tes parents s’occupèrent de ce nouvel habitant, te délaissant légèrement. Cependant, tu n’en voulus pas à ta petite-sœur parce qu’elle n’y était pour rien dans cette situation et tu t’occupas d’elle au mieux.

Alors que tu grandissais, tes cauchemars persistaient, à chaque fois plus effrayants les uns que les autres mais tu ne pouvais plus déranger tes parents. Tu ne voulais pas les fatiguer. Ces mauvais rêves t’épuisaient et tu n’arrivais plus à dormir correctement, même aujourd’hui tu as peur de t’endormir même si tu le fais très souvent. Cela a créé plusieurs phobies en toi mais est aussi à l’origine de ton côté instable, moins tu dors bien, plus il est difficile de savoir comment tu vas réagir. Mais, au fil des années, tu as découvert comment calmer ces cauchemars.
La première chose fut le basket. Tu étais encore enfant lorsque tu as commencé à jouer mais, très vite, c’est devenu une passion, une vocation. Tu étais vraiment bon dans ce domaine. Tellement qu’à peine au collège, alors que tu faisais partie de l’équipe de l’école, tu fus repéré par l’équipe nationale comme étant un futur espoir. Tu commençais à faire moins de cauchemars, tu souriais plus mais tout ne se passa pas comme prévu. En effet, beaucoup de garçons te jalousaient, ils n’aimaient ni ton statut social, ni ton intelligence, ni ta popularité auprès de la gente féminine. Ils voulaient te détruire et, plutôt que de te harceler, ils optèrent pour quelque chose de plus radical : te priver de ton rêve. Cette chute dans les escaliers, tu t’en souviendras toute ta vie. Ton genou avait pris cher, te privant de ton rêve de devenir basketteur professionnel, aujourd’hui encore tu ne peux jouer que pour le plaisir et à petite dose. A partir de ce moment, tes cauchemars revinrent et tu commenças à te renfermer, parlant seulement aux personnes en qui tu avais confiance.
Voyant ta détresse, tes parents décidèrent de te changer d’établissement, un lieu où personne ne te connaissait ou alors que de nom. Ils te payèrent aussi des cours de musique pendant lesquels tu apprenais le piano, non plus de façon didactique, mais de façon professionnelle. Cet instrument était devenu ta nouvelle échappatoire même s’il n’éloignait pas les cauchemars.

Au lycée, comme à la fin du collège, tu étais toujours dans les meilleurs du classement et plutôt populaire auprès des filles. Cependant, aucune d’entre elles ne t’intéressait. Elles étaient trop superficielles, tellement hypocrites derrière leur sourire, tu l’avais vu toute suite. C’est pour cela que, ce jour-là, tu n’avais pas été surpris de les voir embêter une de leur camarade et cette situation te rappela ce que tu avais vécu quelques années auparavant. Ton sang ne fit qu’un tour alors que tu allais défendre cette jeune fille qui répondait au doux nom de Matsui Ran. Si au début tu étais plutôt distant avec elle, vous avez fini par vous rapprocher et les nuits que vous passiez à réviser ou à parler tous les deux étaient des nuits sans cauchemars. Des nuits remplis de doux rêves.
Le temps filait à tout allure, vous étiez vraiment proches tous les deux, pour toi vous n’étiez qu’amis. Certes, vous passiez beaucoup de temps ensemble, tu aimais bien la prendre en photo mais tu n’avais pas compris que tu étais tombé amoureux et c’est lorsque sa maison prit feu, quand tu avais failli la perdre que tu t’étais rendu compte de tes sentiments pour elle. Tu avais pris conscience aussi de la dangerosité du feu et cela te conduit à être fasciné par celui-ci. Une fascination dont personne n’a conscience.

Avant d’entrer en dernière année de lycée, vous vous êtes déclarés l’un à l’autre et cette année fut merveilleuse à tes yeux. Tout se passait bien, tout semblait être idyllique dans votre relation mais tout n’était pas si doux que cela et ce fut lors de vos études que votre amour fusionnel commença à vous nuire.
Voulant retrouver leurs racines, tes parents étaient repartis à Sendai où ton père pouvait continuer de travailler à distance et où ta mère avec une offre d’emploi. Conscients de ta vie qui était à Tokyo, ils ont acheté un appartement où tu vis et dans lequel Ran vient souvent. Ces moments tous les deux peuvent aussi bien être doux que destructeurs pour l’un et l’autre. Néanmoins, tu ne peux pas vivre sans elle, ce serait un déchirement encore plus atroce. Vous avez besoin de l’autre pour avancer.

Ne pouvant réaliser ton rêve d’origine qui était de devenir basketteur professionnel, tu t’attachas à une autre de tes passions qui est la musique. Désormais, tu rêves de devenir compositeur et tu fais des études dans ce seul but.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)   Lun 12 Juin - 0:05

:hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)   Lun 12 Juin - 0:21

Min Yoongi cutieeeeee + blond era :hrt: :hrt:
Bienvenue parmi nous !
Fighting pour ta fiche monsieur :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)   Lun 12 Juin - 2:35

Ran : :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt: :hrt:

Hime : merci cutie :hrt:
Les cheveux blonds lui allaient bien ** (comme toutes ses couleurs /meurt/)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)   Lun 12 Juin - 10:35

Je m'endormais hier soir. Mais bon... Rebiencenue cutie :hrt:
Pas besoin de te dire que si tu as une question ou autre, on est là hein. Tu connais la maison maintenant ^^
Have fun pour ta fiche ! Et ce soir, je continue avec mon drama...
Elle est enceinte !!! Ouais ouais, enceinte alors qu'ils ont rompu. Comment ça tu t'en fou? Je te permets pas !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ishida Nao • Love & War (ft Min Yoon Gi / Suga)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joli Black Love ...p..6
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» PEARLY'S LOVE AND ETHOLOGIE
» I Love Mucus 2011
» love xmax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: